Le canal de Roubaix : écluse et pont de l’Épinette

L’histoire du Canal de Roubaix ne fut pas un long fleuve tranquille. L’idée, qui remonte à Vauban, était de relier la Deûle à l’Escaut, en passant par la Marque canalisée.

Le tronçon qui nous concerne, long de 7,5km va de Wasquehal au confluent avec la Deûle. L’itinéraire plusieurs modifié, les travaux d’approfondissement, de nettoyage et de remblaiement pour « tenir l’eau de la Marque » durent de 1825 à 1831.

Une écluse (l’écluse n°1) est construite sur la commune afin de rendre possible la circulation des péniches. Le roi Charles X en posera la 1ère pierre le 8 septembre 1827. Pour l’anecdote, le maire de Marquette de l’époque s’appelait Monsieur Leroy ! Plus tard, le moulin Despretz s’installera à cet endroit afin de bénéficier de la force motrice de l’eau.

Dans les années 1960, l’écluse fonctionne à plein régime. Une trentaine de péniches passent quotidiennement pour livrer minerai, charbon, maïs, phosphate ou essence aux usines
marquettoises ou plus éloignées en bord de Deûle. L’éclusier de l’époque constate une diminution de l’activité dès 1972. En 2011, des travaux sont entrepris pour la rénover.

La navigation est devenue surtout plaisancière, mais l’écluse, automatisée, est toujours en activité, et quelques péniches l’empruntent encore notamment pour approvisionner l’usine de
levure Lesaffre.

Pour passer les rivières, il faut des ponts. Le pont de l’ Épinette tient son nom d’un divertissement régional datant du XIIème siècle, organisé pendant le Carême. Le jeu de l’Épinette consistait en un tournoi le dimanche gras qui suit la mi-carême. Ce jeu fut abrogé en 1556. Sans doute la fête se déroulait-elle de l’autre côté de la rivière, sur la place dite de l’Épinette.

Le premier pont connu entre les deux rives de la Marque était un pont-levis qui reliait les deux côtés de la rue Henri Peters, autrefois rue de l’Épinette.

Le pont actuel a été reconstruit en 1946, après le bombardement du précédent en 1940, mais déplacé vers l’amont par rapport à l’emplacement du pont-levis d’origine.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×