Déconfinement : le message de Jean Delebarre aux habitants

Jean Delebarre, maire encore en fonction jusqu’à l’installation du nouveau conseil issu des urnes le 15 mars dernier, tient à dire combien il est fier de la très grande majorité des concitoyens qui, en cette période de crise très sérieuse de pandémie, ont pris conscience de la gravité de la situation et ont su écouter, entendre, et avec sang-froid se sont conformés aux consignes largement diffusées et commentées quant aux précautions à prendre et aux mesures barrières à appliquer. Ce confinement était indispensable et nombre d’entre vous l’ont compris et respecté

Ils sont peu nombreux, mais il y en a qui ont sous-estimé et sous-estiment encore la gravité de la situation et ont bravé les interdictions, se croyant invulnérables et égoïstement n’ont pas pensé aux autres.

Les mêmes qui pestaient lorsque nos forces de police, pédagogiquement d’abord, leur rappelaient les règles, puis verbalisaient ensuite pour non-respect des arrêtés préfectoraux et municipaux. Certains “récidivistes” se sont d’ailleurs fait remarquer.

Aujourd’hui, le déconfinement n’est pas anodin. D’un côté il y a la peur du virus, toujours présent, et de l’autre la fuite en avant, l’envie d’oublier l’existence de la maladie.

Aux plus insouciants, je dirais que l’épidémie n’est pas vaincue et n’est pas terminée. C’est en pensant aux siens, en étant collectifs que l’on peut, peut-être, se réfréner et patienter encore un peu en attendant de reprendre une vie “normale”, si tant est qu’elle puisse l’être : il y aura un avant et un après, c’est indiscutable.

Merci, merci à toutes celles et ceux qui ont contribué à ce que les citoyens soient pourvus en masques, en s’installant derrière leur machine à coudre ; à toutes celles et ceux qui ont protégé et aidé nos aînés en leur livrant les repas, en faisant leurs courses. Merci à l’ensemble du personnel municipal qui a assuré le service à la personne et s’est concentré sur des missions essentielles pour maintenir la continuité du service public. Merci à l’ensemble des personnels soignants, libéraux et employés dans les EHPAD qui ont tout mis en œuvre pour préserver et protéger nos séniors en les soignant, en les surveillant, en les aidant moralement dans cette période particulièrement douloureuse puisqu’ils étaient privés des visites de leur famille.

Enfin, nous avons décidé – c’est une compétence municipale – d’ouvrir nos écoles maternelles et primaires ce 12 mai. C’est Dominique Legrand et ses collaborateurs qui, avec l’inspectrice de l’Éducation nationale et les enseignants, ont tout mis en œuvre pour que cette reprise et l’accueil des enfants se fassent logistiquement, techniquement et socialement dans les meilleures conditions possibles et dans le respect des directives gouvernementales.

Oui, la vie continue… mais autrement.

Prenez soin de vous.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×