Vous êtes ici: Accueil \ Découvrir la Ville \ Histoire & Patrimoine \ Les Grands Moulins de Paris

Les Grands Moulins de Paris

Construit en 1921 sur la rive gauche de la Deûle, la majestueuse minoterie des Grands Moulins de Paris témoigne aujourd'hui de l'histoire industrielle de la ville.

Cette ancienne minoterie (usine de transformation de grains de blé en farine), fût le premier grand établissement industriel à implanter une filiale dans le Nord et à s'implanter à Marquette. La proximité immédiate de l'eau et des voies ferrées auront été décisives dans ce choix qui aboutit à l'installation des bureaux régionaux des Grands Moulins de Paris. L'architecte Vuagnaux est à l'origine de ces bâtiments de style néo-flamand extrêmement modernes pour l'époque.

L'implantation des Grands Moulins de Paris dans ce secteur engendrera à quelques mètres de là, la construction d'une gare de triage, sur les communes de Saint-André et Marquette. 366 personnes travaillaient alors pour la minoterie marquettoise.

Le déclin de l'industrie, les réoganisations internes des usines conduiront à la fermeture de cette usine en 1989. Depuis,le sompteux édifice a été vendu à un propriétaire privé.

Les Grands Moulins de Paris font aujourd'hui partie d'un projet de reconversion urbaine global qui couvre les communes de La Madeleine, Saint-André et Marquette, s'étendant de la friche Rhodia jusqu'au site Bouverne (avenue industrielle, Marquette). Sur ces 55 hectares, Lille Métropole envisage de créer du logement, des services, des espaces naturels tandis que la Ville, elle, créera en complément un jardin archéologique sur le site de l'abbaye cistercienne de Jeanne de Flandre.

Où en est-on ?

L'opération "ZAC Jeanne de Flandre" entre dans sa phase opérationnelle. Courant 2014, l'aménageur qui assurera l'ensemble des études préalables, l'acquisition des terrains, leur remise en état, la création des rues, des places, etc... sera choisi. Le début du chantier est prévu pour 2016.

©Babylone